Le village de Fleurie

le village de Fleurie en Beaujolais


L'historique de Fleurie

Fleurie est un site occupé depuis longtemps lorsque l’Abbaye d’Arpayé antenne de Cluny s’installe vers l’an 1000. Mais, ce sont plutôt des hameaux, une grande propriété occupant le bourg. Le hameau du Vivier en bas de Fleurie dépend de Mâcon et le reste des Sires de Beaujeu.
Au 17ème siècle le hameau du Vivier se voit doté de « Communaux » par le Cardinal de Fleury.

Au 19ème siècle,

Le village prend sa forme au 19ème siècle. La population augmente, l’activité viticole est renforcée. On crée un marché, des fêtes et on officialise la « Fête des Conscrits » qui réunit tous les dix ans les natifs d’une même décade. L’origine datant d’une ordonnance de Louis XIV demandant au village de fournir 50 hommes par tirage au sort pour partir au service militaire. Mais, c’est aussi le siècle des grandes maladies de la vigne. Fleurie se transforme vers 1845 : le cimetière qui occupait la Place de l’église est devenu un lieu de passage trop fréquenté et dérangeant par la présence d’un « cabaret » qui le bordait ! L’église est reconstruite en 1862. La chapelle de la Madone est construite à la fin du siècle.

Au 20ème siècle,

Au 20ème siècle une nouvelle mairie et son parc est acquise en 1934 dans le château de Monsieur Pondevaux. En 1927 une cave coopérative s’ouvre à Fleurie. C’est ce siècle qui donnera une renommée aux crus du Beaujolais ainsi que l’ouverture au tourisme.
station verte

En 2008, Fleurie obtient le label Station Verte, c’est la reconnaissance de la qualité d’accueil des villages ou petites villes qui développent le tourisme en gardant leur authenticité.



La mairie de Fleurie

eglise fleurie

En 1924, le conseil municipal décide d’en faire l’acquisition pour remplacer la Mairie située sur la place qui devenait exiguë. Ceci se réalise en 1934 et devient la Mairie actuelle en 1937. En 1988, le bureau du Maire, la salle des mariages et la salle du conseil municipal sont restaurés en préservant l’authenticité et l’élégance du lieu. Un réaménagement des étages se fait de 2007 à 2008 dans un style plus contemporain



L'église de Fleurie

eglise fleurie

Après la Révolution, l’église existante est sommairement réparée et dotée d’une cloche.
Le cimetière qui l’entoure devient un lieu de passage trop important et est transféré un peu plus loin en 1845.
Malgré une sérieuse remise en état en 1847, l’église ne plait plus. Elle est alors démolie et rebâti au même emplacement sous la direction de l’architecte diocésain Tony Desjardin.

eglise fleurie

Sa construction de style néo-gothique s’achève en 1862.
Le ministre des Beaux-Arts propose l’envoi de tableaux en 1863 puis M.
le Curé de St Laurent les Mâcon fait don d’un chapiteau sculpté. En 1940 Mlle Couibe compose un St Martin qu’elle sculpte dans du bois d’un ancien pressoir. L’église est restaurée en 2015 et 2016 pour retrouver son aspect originel.



















Le sentier des Lys

panneau 1    panneau 2   panneau 3    panneau 4   panorama   panneau 5   panneau 6   panneau 7   panneau 8

Toutes les informations pour bien préparer votre séjour en Beaujolais

Charte du randonneur

De la promenade de quelques heures à la grande randonnée, pour que l'aventure soit belle et se déroule en toute sécurité, suivons quelques conseils simples.