Les insectes

De nombreux insectes sont présents dans les vignes. Certains sont des ravageurs et préoccupent les viticulteurs. D’autres vont se charger de consommer ces ravageurs : ce sont les auxiliaires de la vigne.

Les ravageurs

insecte

Eudémis et Cochylis : les chenilles pénètrent dans les boutons floraux ou les baies. Ils détruisent en partie la récolte.
Boarmie : elles rongent et détruisent les bourgeons.
Cicadelle verte : la cicadelle verte est un insecte piqueur-suceur.

insecte

Pyrale : les chenilles se développent rapidement, dévorent et trouent les feuilles qu’elles rassemblent en paquets au moyen de fils de soie.
Cochenilles : ils épuisent le végétal par succion de la sève.
Acariose : il provoque un arrêt du développement des pousses et un brunissement du feuillage.


Les auxiliaires

insecte

Les coccinelles : elles se nourrissent de Cochenilles et de bien d’autres larves. Tout le monde l’aime, on l’appelle "La Bête à Bon Dieu"
Les typhlodromes :prédateurs des acariens jaunes et rouges de l’acariose.

insecte

Les chrysopes : les larves sont de redoutables prédatrices, elles se nourrissent d’acariens, de cochenilles et de chenilles.

insecte

Les punaises prédatrices : elles se nourrissent également de cicadelles.
Les araignées : elles sont de redoutables prédatrices pour quelques insectes ravageurs tel que les cicadelles et les cochenilles.

insecte

Les guêpes ou les mouches : les adultes pondent leurs oeufs directement sur l’insecte ou sur les oeufs qui seront ensuite dévorés par la larve.

Les oiseaux, les chauves-souris, les amphibiens et les reptiles sont aussi de grands consommateurs d’insectes.

Travaux de la vigne en été





Le travail du vigneron en été est consacré au cisaillage et à l’effeuillage. Les feuillages se développent, les raisins se forment et les baies grossissent. Le vigneron coupe certains sarments pour maintenir une bonne aération du cep et améliorer l’ensoleillement des grappes en supprimant l’excès de feuilles. Cette opération peut se faire manuellement à l’aide d’une cisaille ou mécaniquement avec une rogneuse (machine agricole montée sur un tracteur enjambeur).
Le travail de cisaillage, ou rognage, débute en juillet et se poursuit jusqu’aux vendanges. Durant cette période le vigneron doit aussi détruire les mauvaises herbes et lutter contre les maladies.
L’effeuillage se réalise soit manuellement soit mécaniquement.




Le sentier des Lys

panneau 1    panneau 2   panneau 3    panneau 4   panorama   panneau 5   panneau 6   panneau 7   panneau 8

Toutes les informations pour bien préparer votre séjour en Beaujolais

Charte du randonneur

De la promenade de quelques heures à la grande randonnée, pour que l'aventure soit belle et se déroule en toute sécurité, suivons quelques conseils simples.